L’influence de la réglementation dans les décisions de retour


Nous faisons la recension dans ce paragraphe d’un article de Marie-Laurence Flahaux qui s’interroge sur le rôle des incitations normatives dans les choix de retour des migrants.

Parmi les stéréotypes les plus enracinés en matière de migrations, il y a celui qui voudrait les migrants déterminés, coûte que coûte, à rester dans les pays d’accueil qui serait toujours « meilleur » que leur pays natal. Ce préjugé typique renforce l’idée d’une résistance acharnée des immigrés contre toute perspective d’un retour « chez eux ». Il n’est pas exclu que cette image assez répandue ait joué un rôle dans le durcissement généralisé des politiques migratoires de la plupart des nations européennes.

Le stratégies des pouvoirs publics ainsi que des acteurs institutionnels font forcément partie des éléments qui concourent – ou ambitionnent – à influencer les choix des migrants. Cependant, cette liaison n’a pas fait jusqu’ici l’objet d’une recherche approfondie. Le premier mérite de l’article que nous présentons réside sûrement dans l’effort de synthèse qui nous offre un état des lieux rigoureux de la (maigre) littérature existante. Mais sa véritable valeur ajoutée va au-delà de l’intérêt bibliographique.

L’auteure réfléchit aux effets de trois typologies de politiques : celles qui visent au contrôle de l’accès des migrants ; celles qui visent à réglementer leur séjour ; celles qui sont finalisées à promouvoir ou forcer leur retour dans leur paus d’origine. Il reste entendu que la politique migratoire d’un pays est souvent un « hybride », qui jongle entre ces trois registres. En employant des sources sociodémographiques et des bases de données administratives, Flahaux attire notre attention sur les effets inattendus des changements législatifs et sur les résultats combinés des trois typologies citées.

La tendance qui se dessine, par rapport aux sénégalais et aux sénégalaises émigrés en France, Italie et Espagne entre 1960 et 2008, confirme un impact des mutations normatives et réglementaires mais souligne aussi plusieurs éléments qui contredisent beaucoup d’idées recues et d’impensés, en nous renvoyant à une lecture plus complexe de la thématique des retours.

Documents