Création d’un statut du migrant de retour


Étant donné qu’en Italie le panorama des migrations se renforce de plus en plus, les exigences des travailleurs migrants qui veulent prendre congé du contexte productif vont occuper le devant de la scène de manière toujours plus évidente, et en particulier les exigences de ceux qui aspirent au retour dans leur pays d’origine. La condition de la diaspora sénégalaise apparaît de ce point de vue exemplaire car elle illustre les difficultés qui attendent les projets migratoires de type circulaire, plus encore aujourd’hui, à cause de la crise économique de longue durée qui a frappé l’Italie et l’Europe et qui dégrade les conditions sociales, y compris celles des travailleurs étrangers.

De là l’exigence de concevoir une sorte de “statut du migrant de retour” en faveur du pays de provenance et du pays d’accueil du migrant.