Rétablissement au Sénégal: aspects économiques et matériels


Nous recensons une ressource qui représente certainement l’une des contributions les plus récentes sur l’entrepreneuriat « de retour » – de sa promotion à sa mise en œuvre – dans le contexte sénégalais.

Au-delà de cet indiscutable point fort lié à l’actualité, la vraie valeur ajoutée de l’étude réside dans l’approche qualitative adoptée qui, pour une fois, permet d’entendre les voix des sujets concernés – hommes et femmes – tant à propos des politiques institutionnelles d’appui à la création d’entreprise qu’à propos de la concrétisation effective d’un projet d’investissement post-retour.

Grâce à 17 entretiens réalisés auprès des émigrés de retour aux profils sociodémographiques très variés, on a un aperçu de plusieurs points focaux qui requerraient une meilleure maîtrise de la part des autorités publiques ainsi que de la part de l’ensemble du milieu des affaires sénégalais.

Nous apprenons ainsi quelles sont les contraintes à l’investissement les plus ressenties; quelles sont les difficultés lato sensu contextuelles – fiscalité, accès aux financements, lenteurs bureaucratiques etc. – les plus décourageantes; quelles sont les modalités et les typologies d’investissements que les migrants de retour privilégient ou souhaiteraient pouvoir développer si ils étaient accompagnés de façon adéquate; quelle est la capacité de mise en valeur des acquis liés à l’expérience migratoire; quels sont les obstacles socioculturels à une réinsertion professionnelle, entrepreneuriale et personnelle profitable – le décalage entre cultures du travail endogènes et exogènes, un certain malaise face à des logiques familiales et communautaires affaiblies chez les migrants de retour etc. –.

Finalement, et sous un angle éminemment sociologique, l’article nous renseigne également sur les différentes motivations qui poussent au retour, mais aussi sur les modifications progressives du profil des migrants contemporains : de moins en moins enclins à la « consommation ostentatoire » et beaucoup plus orientés aux investissements ciblés et rentables.

Documents