Retour: expériences dans la vallée du Sénégal


La bande de territoire dénommée « Vallée du fleuve Sénégal »  constitue, historiquement, l’un des foyers migratoires les plus importants du pays tant sur le plan du nombre d’individus concernés que du point de vue du volume des transferts générés par ces mouvements de longue durée. À partir des premières vagues de migration vers l’Europe cette zone continue, aujourd’hui encore, à être caractérisée par les effets de ces flux de personnes, de capitaux, de ressources, d’imaginaires etc.

En tant que pionnière, la vallée a donc connu les différentes configurations et modifications du phénomène migratoire, et est un excellent observatoire des effets du phénomène migratoire.

Vue cette primauté chronologique, cette zone a aussi été l’une des premières à accueillir des projets d’investissements locaux, financés par les transferts des expatriés, à abriter des expériences de codéveloppement (plus ou moins achevées) et à expérimenter plusieurs formes de « retour au pays ».

Les matériaux présentés dans cette section offrent différentes clés de lecture sur tous ces enjeux, en ouvrant également des perspectives (à exploiter ultérieurement) comparatives avec les autres régions du Sénégal.

Parmi les sujets abordés dans les divers travaux répertoriés nous signalons, de façon non exhaustive : les transferts financiers avec les principaux canaux utilisés; la capacité de création d’entreprise des migrants; la mise en place de caisses villageoises (structures de collecte/cotisation) à l’étranger et des comités de pilotage communautaires au pays; les typologies de projets réalisés dans les localités d’origine; la mise en valeur (éventuelle) du savoir-faire acquis pendant le séjour à l’étranger; les facteurs locaux et nationaux de résistance ou d’impulsion aux activités entrepreneuriales; les logiques – et les tensions – familiales, amicales, confrériques, socio-professionnelles autour des projets d’investissement; les points de vues, les soucis, les bilans des migrants-investisseurs, déjà expérimentés ou potentiels.